Accueil Dossiers conseils Aménagement de combles Les combles : un nouvel espace habitable



Les combles : un nouvel espace habitable

Le futur bébé arrive bientôt et une autre chambre serait la bienvenue ? Vos enfants grandissent et ils ont besoin de plus d’espace ?  Mais vous ne voulez pas qu’une extension rogne sur votre jardin déjà trop petit ou votre coefficient d’occupation des sols (COS) est tout simplement épuisé, et vous n’avez donc plus la possibilité d’agrandir votre habitat. Une solution existe pourtant : créer des combles habitables, ou plus précisément aménager le volume situé sous le toit.

Souvent confondus mais n’étant ni la toiture ni la charpente, les combles ne sont autres que la fraction la plus haute de la maison, l’espace vide qui se trouve entre le plafond et le toit. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, la plupart des maisons selon leur structure et les techniques de leur construction ont des combles petits ou grands, qui peuvent être exploités. Certains combles peuvent être directement aménagés et se définissent comme combles habitables, alors que d’autres doivent être transformés pour être aménageables et sont alors appelés combles perdus.

Pour être considérés comme habitables, les combles doivent répondre à 2 conditions :
1. disposer d’une hauteur minimum de 1,80 m sous la charpente, cette hauteur n’ayant pas besoin d’être présente sur toute la surface du plancher mais au moins sur la moitié pour obtenir un aménagement confortable.
2. avoir une pente de toit supérieure à 30%, souvent le cas des charpentes traditionnelles.
Si tel est le cas, on parlera alors plus d’aménagement que de création des combles même si les travaux peuvent être importants selon la destination de ce nouvel espace. Et pour le percement de simples fenêtres de toit, une déclaration de travaux en Mairie est suffisante.

Les combles dits perdus le sont généralement à cause de la charpente qui est encombrée (charpente à fermette) ou qui ne laisse pas assez de hauteur, mais plusieurs possibilités sont envisageables pour les rendre habitables:
- la plus simple et la plus économique : la transformation intérieure de la charpente, qui théoriquement ne nécessite sur l’extérieur que la création d’ouvertures.
- plus lourde et plus chère : la surélévation de la hauteur du toit en installant une nouvelle toiture et/ou en rehaussant les murs.
- plus complexe et encore plus coûteuse : le décaissement, c’est-à-dire l’abaissement du plafond de l’étage ou du rez-de-chaussée selon le cas, en conservant une hauteur suffisante dans les pièces existantes pour gagner le maximum d’espace au dessus.
Mais quelle que soit la solution retenue, il y a création de surface habitable donc nécessité d’obtention d’un permis de construire.

Concernant les prix, ils varient généralement entre 500 et 1 000 €  par m2 en fonction du type de travaux à réaliser, sans compter certains éléments très influents comme l’escalier et le type d’ouverture de toit.
Au regard du prix du m2, l’aménagement des combles, habitables ou perdus, est actuellement en fort développement pour gagner de l’espace, mais il est néanmoins recommandé de faire appel des spécialistes pour réaliser un diagnostic et évaluer le projet avant tous travaux.


Faites chiffrer vos travaux et comparez gratuitement plusieur devis !
Description de votre projet
Categorie * :
Sous-categorie * :
Description des travaux * :
Type de bien * : Surface concernée * :  
État du bien *:   Type de prestation * :
Nombre de pièces : Date de démarrage * :  
Lieu de réalisation
Rue * :
Code postal * : Ville * :

Civilité * : Votre situation * :
Nom * : Téléphone * :
Prénom * : eMail * :
Vous êtes * : Horaire de contact * :

En validant votre demande, vous reconnaissez avoir pris connaissance et accepter les CGU
Envoyez votre demande

Les autres conseils du dossier Aménagement de combles
La réglementation en matière d’aménagement des combles

L’aménagement ou la création de combles engendre généralement des travaux conséquents qui visent à transformer une habitation existante. Et comme tous travaux entraînant une modification de l’aspect extérieur d’un habitat, l’aménagement de combles est soumis à la réglementation applicable aux surfaces habitables.

Les combles : un chantier multi-compétences

L’aménagement des combles représente un vaste projet qui ne se limite pas à l’intervention d’un charpentier pour consolider la charpente et d’un maçon-couvreur pour vérifier la toiture.

Le choix de l’isolant pour les combles

Que ce soit pour isoler la sous toiture ou les murs, la règle de l’évidence dit que plus l’isolant posé est épais, meilleure est l’isolation thermique mais plus le volume de la pièce est réduit.
En fait, chaque isolant possède son propre coefficient thermique d’isolation qui varie effectivement selon son épaisseur…